Bluebella - FR

Laissez-nous vous aider - choisissez votre pays ci-dessous et nous vous montrerons les prix, les délais de livraison et les coûts d'expédition corrects.

Choisissez parmi:

  • United Kingdom

    Royaume-Uni

  • United States

    États Unis

  • France

    France

  • Germany

    Allemagne

  • Italy

    Italie

  • Australia

    Australie

  • Europe

    L'Europe

  • United Kingdom

    Reste du Monde

Hey!

For delivery to US, please use our website at

www.blubella.us

Delivery to the US is not available from www.bluebella.com

Panier

VINGT QUESTIONS AVEC
Anais Gallagher



Written by - Bluebella

Il y a quelques semaines, après une séance photos, nous avons pris des nouvelles via Zoom de notre star de la campagne Automne Hiver alors qu’elle était dans le Dorset au sud-ouest de l’Angleterre chez son petit ami ou elle a passé le confinement.

Sur les traces de ses parents connus pour leur goût pour la fête, Anaïs partage son temps entre Londres où elle suit des études de photographie à l’école d’art Camberwell et la campagne où elle donne un coup de main avec les chèvres et les moutons.

Nous avons posé à Anaïs vingt questions rapides couvrant tous les sujets allant du futur de la mode au martini cucumber qui au passage a l’air absolument délicieux.



Bluebella: Comment vos amis vous décriraient-ils en trois mots?

Anais: Grande-gueule, introvertie – je sais, c’est très contradictoire – et têtue. J’espère aussi qu’ils diraient amusante mais j’en suis moins certaine  et je ne le dirais donc pas!


Bluebella: Quelle est la dernière chanson que vous avez écouté sur Spotify? Soyez honnête…

Anais: C’est “What Did I Miss” de la comédie musicale de Broadway “Hamilton”.


Bluebella: Comment décririez-vous votre style?

Anais: Relaxe et d’occasion – tout ce que je possède est principalement d’occasion et utile. Je porte des bottes de travail Presque tous les jours car elles ne s’usent jamais et sont très confortables.
Bluebella: Qu’est-ce que la lingerie signifie pour vous?

Anais: Pour moi, lingerie rime avec amusement et fête. C’est gai, c’est joyeux. Je pense que c’est important d’avoir des choses qui vous font vous sentir bien, un petit luxe quotidien.


Bluebella: Qui ou qu’est-ce qui vous inspire en ce moment?

Anais: Mes petits frères m’inspirent car je veux prendre des décisions dont ils seront fiers et qui auront un impact positif sur le monde dans lequel ils vivent et m’assurer que ce monde soit bien.


Bluebella: Avez-vous un cocktail signature?

Anais: Oui, j’adore le cucumber martini mais aussi le cidre du Dorset. Cela est très révélateur de ma double personnalité divisée entre London et la compagne, n’est-ce pas?
Bluebella: A votre avis, quel est le futur de la mode?

Anais: J’espère qu’elle sera plus durable, misera sur la longévité et qu’elle deviendra plus éthique. Tout se passera en ligne, je pense  et j’espère qu’on se concentrera sur la qualité qui durera plus longtemps.


Bluebella: Si vous étiez un super-héros, quel serait votre super pouvoir?

Anais: Super question, je suis fane des super-héros…je serais…oh mon dieu, c’est difficile! Je pense que je pourrais déplacer des choses avec mon esprit, je crois que cela serait super utile – porter des objets lourds, ce genre de trucs.
Bluebella: Quel est votre moment préféré de la journée?

Anais: Très tôt le matin lorsque la lumière est encore un peu bleue avec une brume épaisse.  C’est également mon moment préféré pour prendre des photos.


Bluebella: Qui ou qu’est-ce qui vous fait rire?

Anais: Mes amis, j’ai des amis très drôles et nous faisons des concours pour savoir qui sera le plus drôle.  Nous nous envoyons des blagues et des mimes. Ce n’est pas moi qui suis en tête en ce moment…


Bluebella: Quelle est le dernier plat que vous avez cuisiné?

Anais: Mon petit ami est chef cuisinier donc je ne cuisine pas beaucoup.   Il me semble que la dernière chose que j’ai préparée est un Tiramisu. Je fais de bons gâteaux et mes tiramisus sont délicieux!
Bluebella: Quel est le meilleur conseil que vous n’ayez jamais donné?

Anais: Récemment c’est celui de mon petit amis Julius qui m’a conseillée de  respirer dix fois avant de prendre une décision ou de m’engager dans une dispute.  Je suis plutôt impulsive et il m’aide à réfléchir avant d’agir et à me poser des questions telles que « est-ce que je veux vraiment faire ça ? », « est-ce que je veux vraiment dire ça ? ». Ce sont des conseils vraiment simples mais qui se sont révélés très efficaces, surtout en cette période si stressante pour tous.


Bluebella: Etes-vous toujours hantée par un fashion faux-pas que vous auriez fait?

Anais: Oh oui, j’ai le souvenir de deux années au collège lorsque j’avais 12-13 ans qui me donnent encore des cauchemars. Je m’habillais comme si j’étais un personnage de dessin animé. Mon école n’avait pas d’uniforme ce qui est un crime pour des filles de cet âge et je portais des tutus rose fluo, avec des leggings léopard et des baskets lumineuses  que je portais par ironie mais qui étaient en fait tellement pas cool.

Je croyais que c’était iconique et une manière de me différencier mais lorsque j’y pense maintenant, c’était un désastre et je ne sais pas pourquoi personne ne m’en a empêchée.  

Bluebella: Avez-vous un rituel quotidien?

Anais: Oui, je me lève tous les matins à la même heure et je bois un litre d’eau, c’est mon rituel quotidien. J’ai une très grande bouteille d’eau de 2.2 litres et j’en bois la moitié au réveil et je termine le reste pendant la journée.


Bluebella: Que lisez-vous en ce moment?

Anais: Je lis en ce moment “The British Are Coming: The War For America 1775 – 1777” qui est un livre de Rick Atkinson. Je lis beaucoup de livres historiques. J’en ai un autre en cours de lecture sur la liberté en  Amérique et comment cette idée est fondamentale dans leur constitution et leur politique et pourtant ils ne le respectent pas toujours et ceci peut même avoir l’effet inverse. C’est un livre super intéressant dont le titre est  “The Story of American Freedom” d’Eric Foner.
Orita & Emilia

Orita (Nero) & Emilia (Nero)

Bluebella: A quoi consacrez-vous toujours un peu de temps chaque jour?

Anais: Mes animaux. Ce sont certainement eux qui occupent une grande partie de mon temps. Je consacre toujours beaucoup de temps à mon chien. Il s’appelle Ziggy, c’est un braque hongrois qui a 4 ans.  C’est un chien que je n’ai vu nulle part ailleurs pendant les deux premières années de sa vie et j’en vois maintenant partout! Le braque est devenu super populaire.

Bluebella: Vos trois films préférés…

Anais: C’est une question très difficile! On peut la réduire à ‘en ce moment’? C’est plus facile car je ne pourrais pas vous dire quels sont mes trois films cultes. En ce moment c’est…Scandale, Parasite, et Les Filles du Docteur March, qui sont tous des films actuels et qui sont absolument supers.
Bluebella: Quelle est votre réaction par rapport aux critiques sur les réseaux sociaux?


Anais: Cela dépend du commentaire! Je crois que la meilleure chose à faire, comme dans tous les cas de harcèlement, est de répondre avec légèreté. Ne jamais attaquer. L’humour enlève toute l’énergie négative d’une situation.   

Je crois que nous avons tendance à nous mettre beaucoup de pression pour être parfait alors  que nous oublions que les gens sont généralement sympas et veulent voir la normalité et ce à quoi ils peuvent s’identifier. Nous nous poussons pour être ces objets hors du commun, pour être ce que les gens désirent et je crois que cela nuit à notre perception de nous-même. Mon conseil à toutes les filles serait de s’aimer davantage et de s’accepter telles quelles sont car dans le cas contraire, aussi parfaite que vous puissiez avoir l’air, vous n’allez jamais penser que vous l’êtes.


Bluebella: Quel endroit du monde, où vous n’êtes jamais allée, aimeriez-vous visiter?

Anais: Greenland, ou l’Alaska, l’Arctique, des endroits comme ceux-là. J’ai en ce moment une envie d’endroits froids, enneigés et lointains donc ce sont des destinations qui m’attirent.
Bluebella: D’où vous vient cette attitude positive par rapport à votre corps?

Anais: Ma mère a toujours eu avec moi un dialogue ouvert à propos du sexe et du corps et cela m’a rendue plus relaxe sur ces sujets et donc plus à l’aise et en confiance. C’est lorsque vous n’êtes pas éduqué et pas sûr de vous que les problèmes peuvent survenir.   Je pense que l’on sexualise nos corps beaucoup trop. Être humain et être nu est naturel. Nous devrions aimer notre corps et ne pas en faire un objet de sexe.
Partager
Facebook Pinterest Twitter

Instagram