Bluebella - FR

Laissez-nous vous aider - choisissez votre pays ci-dessous et nous vous montrerons les prix, les délais de livraison et les coûts d'expédition corrects.

Choisissez parmi:

  • United Kingdom

    Royaume-Uni

  • United States

    États Unis

  • France

    France

  • Germany

    Allemagne

  • Italy

    Italie

  • Australia

    Australie

  • Europe

    L'Europe

  • United Kingdom

    Reste du Monde

Hey!

For delivery to US, please use our website at

www.blubella.us

Delivery to the US is not available from www.bluebella.com

Panier

Une histoire de la bonneterie



Written by - Bluebella
Les bas et la bonneterie connaissent depuis longtemps un essor considérable. Cependant, leur popularité s'est considérablement affirmée au cours des dernières années. Chez Bluebella, nous avons constaté cette tendance avec une augmentation considérable de 92,36 % par rapport à l'année dernière des ventes de bas sur notre site Bluebella.com.

Comment les bas, les porte-jarretelles et autres articles de bonneterie sont-ils devenus indissociables de la mode et du luxe et quand ont-ils commencé à gagner en popularité ?

Les origines de la bonneterie remontent à loin, et son histoire est fascinante et variée. Des sous-vêtements conçus pour confiner et restreindre les formes féminines aux modèles actuels qui mettent en valeur la confiance en soi, le style et le confort, la lingerie a fait du chemin pour arriver à sa structure moderne. Pour trouver les véritables origines de la bonneterie, il faut remonter à une époque un peu moins fastueuse, où la bonneterie se limitait à l'aspect pratique. La bonneterie existe sous une forme ou une autre depuis bien longtemps. On pense que les hommes préhistoriques enroulaient des peaux d'animaux autour de leurs mollets pour se maintenir au chaud et des chaussettes tricotées ont même été découvertes dans des tombes égyptiennes datant du IIIe au VIe siècle. La bonneterie était autrefois un article de base de la mode masculine, mais ce n'est qu'au XIXe siècle qu'elle a fait son apparition chez les femmes.

Mais si nos lointains ancêtres ont pu se pavaner dans des jambières au goût douteux, la bonneterie a certainement conservé sa pertinence à travers les âges. De son essence pratique à son attrait moderne pour le style et la sensualité, la bonneterie représente également des changements culturels et politiques dans la société. Chez Bluebella, nous avons le sentiment que la bonneterie est faite pour durer.

La croissance de la bonneterie dans le monde féminin semble être allée de pair avec la promotion du potentiel des femmes en tant que consommatrices. Le mouvement de libération des femmes a stimulé les fabricants, qui ont expérimenté de nouveaux styles, matériaux et coupes adaptés à diverses occasions. Les femmes exigeaient des bas qui non seulement reflétaient leur nouveau pouvoir, mais qui libéraient aussi leurs mouvements.

Les styles de bas du XXe siècle sont les précurseurs des styles modernes que nous connaissons aujourd'hui. Les années 1920 ont vu l'apparition du porte-jarretelles, qui a permis aux femmes de se libérer des corsets qui servaient auparavant à maintenir les jarretelles. Les porte-jarretelles de l'époque venaient compléter les tenues plus amples qui ont fait leur apparition à cette époque.

Bien sûr, l'histoire des bas et collants ne serait pas complète sans mentionner la révolution du nylon. Durable et rentable, le nylon est devenu un tissu extrêmement populaire dans la fabrication des articles de bonneterie, et a aussi été surnommé « la fibre qui a gagné la guerre », car il était utilisé dans la fabrication de parachutes, de hamacs et de cordes pendant la guerre.


En temps de guerre, le marché des collants en nylon était très tendu et les femmes avaient même recours au marché noir pour se procurer leurs bas en cas de pénurie en temps de guerre. Les fashionistas de l'époque se sont même mises à dessiner des coutures à l'arrière de leurs jambes pour donner l'illusion de porter des bas. Notre historique de ventes montre que nos bas Bluebella à couture et jarretière en dentelle sont en deuxième place des modèles les plus vendus de ces deux dernières années. Mais c'est notre bas noir uni à jarretière simple qui occupe régulièrement la première place dans notre collection de bas.


On ne peut pas parler des années 60 sans faire référence à la mini-jupe emblématique et au bas de nylon. Les femmes révolutionnaires de cette décennie ont affiché ce look « girly » en signe de rébellion contre les normes de la société. De nos jours, les collants sont toujours un élément fondamental de notre garde-robe. La reine Beyoncé a admis porter non pas une, mais quatre paires de collants lors de ses représentations. Elle sait très bien obtenir un effet saisissant en superposant une paire de bas.


Certains éléments de bonneterie vont et viennent dans la mode au fil du temps. Alors que les jarretières ont été négligées pendant de nombreuses décennies après l'invention des collants, elles ont fait un grand retour avec une nouvelle mode dans les années 80 et 90, où elles étaient considérées comme une pièce tendance ou un look recherché.

Rien d'étonnant à ce que les ventes de bas atteignent un pic en février, juste avant la Saint-Valentin. Mais il semble que la bonneterie s'adapte une fois de plus. Ces dernières années, grâce à certaines célébrités, les bas et les porte-jarretelles ont connu un regain d'intérêt auprès d'un nouveau public plus jeune. Les influenceuses ont inondé leurs profils de photos séduisantes dans des bas impeccables. En 2020, le bas a fait ses preuves en tant que pièce maîtresse de la lingerie, avec des ventes qui ont non seulement grimpé en flèche pour la Saint-Valentin, mais aussi en avril et mai, au plus fort du confinement. Nos ventes de bas et porte-jarretelles ont progressé suite à « l'effet COVID », avec une augmentation incroyable de 158 % des ventes en avril de cette année par rapport à celles de l'année dernière.


Les bas modernes illustrent la liberté et le choix qui caractérisent notre société. Mais que ce soit en saison ou hors saison, la popularité mondiale de la combinaison bas et porte-jarretelles reste une réalité incontournable. C'est peut-être cette délicate proximité avec notre peau nue qui fait naître cette mystérieuse obsession de l'intimité.
Partager
Facebook Pinterest Twitter

Instagram